Baléares été 2015 - partie 3

Après les articles 1 (arrivée sur Majorque) et 2 (les calas / calanques - partie 1), voici le troisième article qui traitera également des calanques mais aussi de la végétation en général sur la grande île.

LES CALANQUES - suite

Cala Esmeralda

C'est une employée d'hôtel qui nous y guidera ce 27 août matin car elle était dure à trouver. Déception. La plage est sale, y compris en façade. C'est dommage mais c'est aussi le vent de la mer qui vient pousser sur la sable des déchets.

Cala d'Or

Plus petite que Cala Gran, elle manquait de propreté également. Il faut néanmoins signaler que les douches sont disponibles presque sur toutes les calas, gratuitement et que du personnel (communal ou hôtelier ?) vient tôt le matin déployer les transats et nettoyer le sable.

Cala Serena

C'est la cala du lever du soleil ! En effet, nous nous y rendrons tôt avec Aurore (son prénom vous indique tout de suite que les levers matinaux ne l'effraient pas à notre aînée ! ). Nous sommes passés en fait devant la cala pour nous poser sur les rochers au bord e la mer. 

Avant son lever ... position gps :

Et vue sur la mer

Vue sur Aurore

Au lever maintenant

Un peu après

Encore un peu après

Et les ombres chinoises ou plutôt malgaches ...

Vue générale

Cala Mitjana - beauté lointaine ...

Bon, je vais ici aborder une partie qui ne va pas me mettre en avant ...
Je me suis fait avoir par le gps mais j'aurais du mieux consulter le web pour déterminer l'accès à cette cala superbe.
En voici une photo pour commencer :

Une autre pour vous montrer la clarté de l'eau 

Et votre serviteur pour terminer 

Le gps ou la carte à présent

 

Comment lire cette carte ? L'étoile rouge signifie "Interdit d'aller plus loin". Alors que je pensais pouvoir aller à droite de cette étoile et donc rejoindre la cala directement, quelle ne fut ma surprise de découvrir une propriété privée. Ceci nous a obligé à faire un grand détour (par la flèche rouge), sous le cagnard évidemment sans compter que la partie finale était assez accidentée dans les bois.
Cette cala se "mérite" ...


Voici quelques vues du parcours depuis le centre ville :

Sortie de la ville avant d'emprunter l'avenue Punta Grossa

Au rond point avant Punta Grossa

Des figues de Barbarie

On tourne sur la rue de Cala Marcal

Sec ...

Qu'y a t-il à manger ?

De la végétation certes mais pas mal de caillous

Le chemin avant le bout de forêt final  

Enfin le bout du ... chemin !

Merci et pardon

Je remercie mes trois chéries qui étaient là car l'arrivée à pied depuis la ville représentait déjà un bon trajet et avec la chaleur, cela s'est vite transformé en marche forcée.
Heureusement que Cala Mitjana nous a réservé son eau claire, ses fonds splendides, ses poissons colorés.
Le retour ne fut pas simple car la chaleur était toujours là mais nous avons alors apprécié le buffet à l'arrivée à l'hôtel et je n'ai jamais autant bu.
Moralité : attention au gps, aux cartes. Rien ne vaut mieux qu'une information précise, recoupée et ... une marche limitée dans le temps et, autant que faire se peut, sans la chaleur.

Deux dernières vues de cette cala avec, pour commencer, la vue lors de l'arrivée par la forêt. A droite, on part vers la propriété privée.

L'eau était tellement claire. C'est la cala coup de coeur et coup de barre sans voiture ...

 

LA VEGETATION

On est dans le sud de l'Europe et la végétation est finalement assez identique selon les endroits.
J'en veux pour preuve cet arbre que j'ai beaucoup aimé et que j'ai revu à Montpellier fin avril 2016 (un seul exemplaire cependant, à Villeneuve lès Maguelone).

De quelle espèce s'agit-il ?

Autre vue de cette espèce à trouver

Les palmiers bien sûr

Autre vue

Encore un palmier, du côté de Pollença, au nord est de Majorque

Nous deux à l'hôtel

 

Des pins bien sûr. Omniprésents au bord de l'eau.

A Formentor

 

Accrochés aux parois abruptes. Cet hôtel est vraiment au bord d'un aplomb impressionnant. La passerelle en bois sur la droite est à proscrire à ceux qui ont le vertige !

Contraste des pins avec les eaux bleues de Cala Mondrago

 

Voici des ruines arborées à présent. Depuis le bus qui nous a emmenés de la Cala d'Or à Pollença, en passant par Sineu.

 

Une demeure avec tour de type château.

 

Composition végétale de bord de mer. Les maisons blanches particulièrement spacieuses étaient bien représentées sur la côte, là où le prix du terrain est en rapport avec la superficie des demeures.

 

J'en profite pour montrer un autre Aloés

 

D'autres figues de Barbarie

 

Un ?

 

Autre composition

 

A droite, mon arbre coup de coeur !

Nouvelle composition 

 

Une fleur, pour changer.

 

Je reste dans les fleurs. Ibiscus en cours de fermeture.

Fais dodo ...

Je termine mon préféré, à gauche de l'image.

 

Voilà pour cet article consacré aux calas mais aussi à une partie de la végétation.
Que dire des arbres fruitiers ? De nombreuses espèces jalonnent cette île dont les orangers, les citronniers, les abricotiers, les poiriers, cerisiers, pruniers et autres pommiers. La vallée de Soller, à l'ouest, dispose de la grande majorité des agrumes de l'île. Nous n'avons pas eu le temps de visiter cet endroit mais c'est très beau, notamment la ville de Soller avec son fameux train en bois.

L'article suivant traitera du déplacement entre la Cala d'Or et Formentor en passant par le marché de Sineu.

 

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Voici une présentation en photos de notre famille :

Jean-michel et Michelle

Nos trois filles : Anne, Naomi et Aurore

Quelques sites recommandés à présent :
( laissez la souris sur l'image puis cliquez )

logo_sr_dn  

site_gina

EAU04_431-aventures-desert